Michel Le Rey, un photographe en parcours

Ce sont plus de 150 photos qui parcourent la ville.Des instantanés comme autant de points de lumière dans l’urbanité. C’est comme si le chemin des promeneurs étaient indiqués par ces clichés Sur les maisons, les murs, de vieilles portes recyclées. Leur auteur a le don d’ubiquité. Il est partout et nulle part à la fois. Il sème sa création. Il parle de lui comme un ouvrier qui œuvre. C’est Michel Le Rey. Ce photographe par passion vit à Uzeste. Pour Ce festival Musical, il a inventé une exposition de rues. Michel découvre ce festival en 1978. C’est le coup de foudre. Il ne le quitte plus.

« Je ne suis pas un artiste, je suis un ouvrier-oeuvrier »