La voix des Mornes

Très tôt la pratique des agriculteurs, le bélè, l’intéresse. Vaïty commence en 1998 à Musipro. Dans cette école, Vaïty apprend à percevoir l’âme du chant bélè. Car cet art est d’abord une manière de vivre. Influencée par des chanteurs enracinés comme Eugène Mona, Marcé ou Syméline Rangon, la chanteuse n’utilise plus la gamme issue des techniques du chant classique. Vaïty échauffe sa voix sur la gamme bélè.